Avoir son cheval chez soi
Avoir son cheval chez soi
Shetland au pré cloture électrique

Quel type de clôture choisir pour des shetlands ?

ebook gratuit 10 idées pour améliorer le bien-être de mon cheval au pré

10 idées pour améliorer le bien-être de mon cheval au pré

Inscrivez-toi à ma newsletter
et reçois ton ebook gratuit en cadeau

Je ne spamme pas ! Consulte ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ah lala ces chers petits poneys tous mignons…. qui trouvent toujours la faille dans la clôture et qui filent piétiner le jardin du voisin. Grrrr

Ça ne vous rappelle rien ? Ces montées brutales de tension quand on arrive au pré et qu’ils n’y sont plus ? Qu’on peste en courant partout, avant de les retrouver dans un champ voisin avec de l’herbe jusqu’au ventre ! Raaah !!

Combien de temps passé à vérifier la clôture, la refaire, la renforcer, réfléchir à une autre possibilité ? Bref….

Nos chers shetlands nous en font voir de toutes les couleurs.

Farida à son arrivée en 2016
un seul fil électrique ne suffit pas à retenir un poney shetland

Alors quelle type de clôture choisir pour garder des poneys shetlands dans un pré ?

Je vous parlerai ici uniquement de ma propre expérience, si ça peut vous aider alors tant mieux. N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience dans les commentaires.

Pour faire court : j’utilise de la clôture mobile électrifiée.

Pour favoriser leur régime alimentaire, je bouge régulièrement d’endroit mes 2 shetlands. J’ai donc mis en place plusieurs petits prés dans lesquels je les laisse uniquement pour la journée. Je les rentre la nuit au paddock.

Pour construire mes petits prés rapidement, j’utilise :

  • des piquets en plastique (les blancs) ou en métal (les jaunes là, avec une platine en bas et des crochets blancs en queue de cochon),
  • du ruban blanc pas très large (1cm seulement)
  • une batterie avec un panneau solaire qui me permet d’électrifier efficacement la clôture n’importe où.

Simple, économique et efficace.

Comment construire une clôture électrique efficace pour des poneys ?

Le positionnement des fils

D’abord, prévoyez 3 rangées de fils. Oui, pas moins. Oui, c’est long à mettre en place, mais vous aurez la conscience tranquille.

Rien de pire, que d’arriver au pré en se disant : « Pourvu qu’ils aient respecté la clôture ! »

  • Un fil à environ 20cm du sol, il faut qu’il leur arrive dans le nez ou le chanfrein quand ils s’en approchent en broutant.
  • Un fil au niveau du poitrail, soit 50cm environ selon la taille de votre poney
  • Et un fil un tout petit peu en-dessous du garrot, soit 80 cm.

Avec ça, ils ne pourront pas passer dessous, ils ne pourront pas passer par-dessus, et ils ne pourront pas passer entre les deux !!

Shetland au pré cloture électrique
Shetland au pré avec 3 fils électriques

Bien électrifier la clôture

Ça, c’est SUPER important !!!

Surtout au début !

Limite, vous devez presque souhaiter qu’ils se prennent une châtaigne pour qu’ils sachent qu’on ne touche pas à la barrière.

Bien tirer vos fils pour qu’ils soient tous en contacts, n’hésitez pas à faire des ponts entre chaque niveau de fils pour que le courant passe bien partout.

Coupez toutes les herbes qui touchent les fils, oui, c’est galère, mais voila… c’est obligatoire, sinon le fil n’est plus électrifié.

Au niveau de la batterie, mettez le courant assez fort, surtout au début, ensuite vous pourrez baisser un peu si vous voyez qu’ils respectent bien la clôture.

L’été, humidifiez la terre au niveau de la prise de terre (le piquet métallique que vous enfoncez dans le sol).

Une fois en place, vérifiez qu’il y a du courant dans les fils. Si vous vous prenez pour Rambo, touchez un fil pour voir 😀 sinon il existe des testeurs de fils qui indiquent l’intensité du courant qui passe.

La liste des Si

Si vous pouvez,

  • doublez la clôture.

Si vous avez la place, l’énergie et le matériel, n’hésitez pas à apporter de la paix à votre esprit en créant une 2è barrière autour de la première ou dans un endroit stratégique.

Personnellement, j’installe mes petits prés dans un grand pré. Donc si mes shetlands s’échappent du petit pré, ils se retrouvent dans le grand pré. Ça m’évite de les retrouver n’importe où.

Si vous avez un cheval dans le même pré que les shetlands :

  • ajoutez un 4è fil à 1 mètre de haut environ. Ce seul fil suffira à retenir le cheval.

Si vous avez uniquement des chevaux dans un pré :

  • La chance !!! Un fil électrifié à 1m de haut suffit ! Trop facile.

Si vous avez un char d’assaut :

  • Certains poneys défoncent toutes les clôtures quitte à se prendre des coups d’électricité, à moitié protégé par leur manteau d’hiver en fourrure, ils ne sentent pas les décharges électriques et ils cassent tout. Ils risquent de se retrouver en divagation sur la route, dans d’autres propriétés et d’entraîner en plus tous leurs copains dans leurs bêtises.
  • Bref, il faut à tout prix les éduquer à respecter la clôture. Si vous pouvez les surveiller de près, mettez au fugueur un collier métallique (une chainette) avec une longueur qui pend devant le poitrail. Tondez une partie de la crinière à l’endroit où passe la chaine pour que ça fasse bien contact, et attendez qu’il essaie de franchir la clôture. Normalement, il va bien sentir la châtaigne et ça devrait lui montrer la limite du pré. Enlevez le collier dès qu’il respecte la clôture, car ce dispositif peut s’accrocher et provoquer des accidents. La méthode m’avait été conseillée par un agriculteur, je ne l’ai jamais testée. Je trouve le collier dangereux s’il y a des branches d’arbres, j’ai toujours réussi à m’en passer jusqu’à maintenant.
cloture bois cheval
Le paradis avec une cloture efficace et surtout : la paix de l’esprit 🙂

Pourquoi je n’utilise pas de fil galvanisé ?

Vous avez remarqué que, même nous, on a du mal à les voir ces fichus fils galva ? Tous fins, gris, ternes, ils ne se voient pas vraiment sur un fond de terre ou d’herbe, alors sous l’ombre des arbres…

Alors imaginez un cheval au galop, ou un poney concentré sur le prochain brin d’herbe…. Ils vont se prendre un coup de jus sans comprendre qu’il vient de la clôture. Ça marchera quand même car ils se souviendront qu’à cet endroit, ça fait mal et ils ne s’en approcheront plus. Mais si vous déplacez la clôture, ils se reprendront une châtaigne pour situer la nouvelle barrière.

Alors que le ruban blanc, même de seulement 1cm de large, ils le voient ! Et s’ils se prennent un coup de jus au départ, ils comprennent vite que ruban blanc = coup d’électricité. Et ils ne s’en approchent plus.

Je ne mets pas le courant dans les fils dans certaines parcelles (la flemme de déplacer la batterie solaire, c’est super lourd !!) et mes 2 shetlands respectent bien le fil. A tel point, que même par terre, ils ne le franchissent pas ! 😀

Enfin, j’ai eu une ponette âgée et borgne, sa vue n’était pas bonne du tout et pour qu’elle visualise bien où étaient les clôtures, je mettais parfois du ruban en plastique rouge et blanc (style chantier). Ça marche aussi très bien sur les shetlands 🙂

Pour résumer la barrière efficace pour shetlands :

  • 3 fils pour les shetlands
  • 2 fils pour les poneys
  • 1 fil pour les chevaux

et du temps à passer à vérifier que tout est OK 😉

close

Ebook gratuit à télécharger

"10 idées
pour améliorer le bien-être
de mon cheval au pré"

ebook gratuit 10 idées pour améliorer le bien-être de mon cheval au pré

Inscris-toi
et reçois ton ebook en cadeau.

Je n’envoie pas de messages indésirables ! Lisez ma politique de confidentialité pour plus d’informations.

Partager avec vos amis

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires sur “Quel type de clôture choisir pour des shetlands ?”